Une semaine en Toscane | Italie

art géné italie 2

Où partir une semaine à la dernière minute ? Et bien c’est en regardant sur Skyscanner que je suis tombée sur des vols très bon marché reliant Bruxelles Charleroi et Pise. Ni une ni deux nous nous sommes décidés pour un petit séjour sous le soleil d’Italie !

Je pense que le mois de Mai est vraiment idéal pour visiter la Toscane, peu de touristes et une belle météo. Je vous laisse donc lire la suite en espérant que cela vous donnera envie de visiter Florence et les villages des Cinque Terre car j’ai beaucoup aimé ce séjour !

itinéraire.JPG

Le plus dur après avoir choisi sa destination est de sélectionner les choses à faire en éliminant forcément à contre cœur celles que nous n’aurons pas le temps de faire. ( Et oui une semaine c’est court quand on veut changer de ville) En effet, je suis plutôt du genre à aimer bouger quand je pars en voyage et en voir le plus possible ! Il faut donc trouver le bon compromis entre voir un maximum de choses et ne pas s’épuiser à courir partout. Le but est aussi de se reposer un peu 🙂

Pour cette semaine voici l’itinéraire que nous avons suivi :

Lundi : Arrivée à Pise à 23h15 /  Airbnb n°1

Mardi : Matin visite de Pise / Après-midi visite de la ville de Lucques / Airbnb n°1

Mercredi : Matin Direction Florence / Après-midi visite de la ville / Airbnb n°2

Jeudi : Visite de Florence / Airbnb n°2

Vendredi : Matin départ direction La Spezia / Après-midi visite des Cinque Terre / Airbnb n°3

Samedi : Visite des Cinque Terre / Airbnb n°3

Dimanche : Grasse matinée / Retour Pise Airbnb n°1

Lundi : Retour en France à 9h

Avec du recul, je peux maintenant vous dire que nous avons regretté ne pas être partis directement à Florence. En effet, il y a tellement de choses à voir dans cette ville qu’une journée de plus n’aurait pas été de refus. Surtout que Pise et Lucques se visitent rapidement ( nous aurions pu le faire le dimanche avant de partir par exemple).

J’ai décidé de consacrer un article à chaque visite afin d’y mettre le plus de détails possible, mes bons plans et mes photos. Ça se passe par ici :

 » Visiter Pise et Lucques en une journée »  – Publication à venir

– « Visiter Florence en deux jours » – Publication à venir

– « Visiter les villages des Cinque Terre en Italie » – Publication à venir

transport.JPG

Comme je l’ai dit plus haut, nous sommes partis de l’aéroport Bruxelles Charleroi à 1h30 de Lille. Cette fois-ci nous avons laissé notre voiture au parking privé « Parkami » Nous n’avons eu aucun souci, ils sont très sympathiques et nous conduisent à l’aéroport en 5 minutes. Direction Pise avec un vol Ryanair en 1h30 seulement. Même chose pour le retour.

Concernant nos déplacements une fois sur place, nous n’avons fait que marcher et pris le train. Contrairement à Majorque ( voir l’article « Une semaine à Majorque » ici ), il n’est pas nécessaire de louer une voiture. En effet, les villes sont très bien desservies par train ou bus et les trajets ne sont pas chers. Comptez 7 euros 50 seulement le trajet d’une heure Pise – Florence par exemple ! Vous pouvez avoir une idée des prix et des trajets sur le site de trenitalia. De plus il est facile d’acheter les billets sur place grâce aux bornes en gare ( en français 😉 ).

logement.JPG

Ayant préparé le voyage à la dernière minute, nous n’avions plus beaucoup de choix en terme d’hôtels. Nous avons alors opté pour des logements Airbnb. J’ai réussi à dénicher trois appartements cosy et pratiques. D’ailleurs si vous n’êtes pas encore inscrit(e) sur Airbnb, n’oubliez pas de vous inscrire en utilisant mon lien de parrainage ci-après afin de bénéficier de 25 euros sur votre première location !

Lien de parrainage Airbnb : Cliquez ici

J’aime beaucoup les Airbnb, même si l’on peut avoir des surprises bonnes comme mauvaises. Je trouve cela plus sympa d’avoir son petit chez soin que d’être en hôtel. Cependant nous ne prenons que des logements seuls. Je vous donne le détail des logements dans les articles consacrés au visite des différentes villes.

nourriture.jpg

Partir en Italie et aussi synonyme de mangeeeer ! Généralement nous partions du matin au soir sans revenir au logement. Pour limiter les dépenses nous avons souvent mangé des snacks en journée et restaurant en soirée.

Attention quand je parle de « snacks » cela se traduit par « paninis » « foccacia » « cornets de poissons » et j’en passe. Nous avons découvert les « vrais » paninis comme sur la photo ci-dessus avec le fameux pains à l’huile d’olive que l’on retrouve partout dans la région. Un délice tout simplement 🙂 Je vous laisse découvrir mes adresses coup de cœur dans les articles plus haut.

Il n’y a pas d’excuses c’est vrai une destination facile d’accès et petit budget. Allez hop ! 🙂

 

Publicités

Le Salon de la pâtisserie – Paris – Juin 2018

MAJ : Voir mon avis en bas de l’article

Vous ne savez pas quoi faire le weekend prochain ? Et bien pour ma part je serai Samedi 16 Juin au Salon de la Pâtisserie à Paris ! Une première qui promet d’être colorée et gourmande avec à l’honneur M Pierre Hermé élu Meilleur Pâtissier du Monde 2016 par l’Académie des World’s 50 Best Restaurants en 2016.

Le salon se tiendra les 15, 16 et 17 Juin 2018 Porte de Versailles à Paris. Il s’agit là du plus grand salon de la pâtisserie Française ouvert au grand public. L’occasion de rencontrer des professionnels et passionnés. Au programme, 50 cours de pâtisserie, 200 exposants, 10 Master Class, 2 concours officiels et près de 50 000 visiteurs sont attendus pour cette première édition.

 

Le partage est pour moi le maître mot de la pâtisserie. C’est autour de cinq univers que le salon promet aux visiteurs de découvrir, déguster, apprendre et partager aux contacts des professionnels.

  • L’Enfance « L’origine des Saveurs » : Un parcours éducatif et ludique dans le but de montrer toutes les richesse gustatives et sensorielles des produits utilisés en pâtisserie
  • La Tendance « Sweet Art » : L’endroit où l’on pourra admirer les sculptures en sucre ou chocolat et les dernières tendances !
  • La Tradition  » a French Touch » : Que serait le salon sans son univers dédié aux traditionnelles pâtisseries françaises ? Un espace où l’on pourra retrouver la richesse des spécialités régionales.
  • Les ateliers sucrés  » L’Atelier des douceurs » : Plus de 50 cours proposés ( sur inscriptions et payants) avec la présence de grands chefs et marques de matériel professionnel et matières premières.
  • Le forum  » Master Class » : Des conférences sur des thèmes très variés ( petite préférence pour celles du vendredi que je trouve très intéressantes ), vous pouvez retrouver le programme complet sur le site internet de l’événement.

Pour chaque univers, on attend des dégustations, démonstrations ou encore des interviews et vente de produits.

En résumé je pense que ce salon est très prometteur, j’ai hâte de m’y rendre et pouvoir vous donner mon avis et vous montrer toutes les belles choses que j’espère voir ! ( J’embarque ma caméra et partagerai ma journée sur youtube ! )

J’espère également pouvoir acheter des matières premières comme du gianduja, du chocolat à un prix intéressant.

Alors vous y serez ? N’hésitez pas à m’envoyer un petit message si c’est le cas on pourra peut-être se rencontrer !

MAJ 17/06 : Mon retour sur la visite du salon

Bonjour à tous !

Voici comme promis mon avis sur ce salon après y être allée Samedi 16/06. Alors alors comment dire .. J’ai été très déçu, je l’imaginais beaucoup plus grand ! En effet au lieu des 200 exposants annoncés, 32 en réalité sur le programme. Pourtant annoncé comme étant « le plus grand salon de la pâtisserie » je n’exagère pas en disant que j’avais fait le tour des stands en une heure. Bref comme beaucoup d’avis que j’ai pu lire, j’étais vraiment ennuyée d’avoir fait la route Lille-Paris pour ça.

Citons tout de même les quelques points positifs :

  • Les démonstrations avec de grands chefs. Pour ma part j’ai assisté à celle de Christophe Felder ( avec ma petite photo avec lui en prime 🙂 ) et celle de Yann Brys qui nous a montré en live sa technique du « tourbillon » à l’aide de son tourne disque ! Néanmoins, les zones de démonstrations étaient en plein centre du salon l’une derrière l’autre. Il y avait peu de places pour rester debout observer tranquillement sans être dans le passage qui devenait alors compliqué..
  • La dégustation des nouveaux chocolats Valrhona : inspiration passion ( une tuerie !! ) et inspiration fraise. Cependant, aucun points de vente 😦
  • Le stand « Le chef en box » box de pâtisserie dont est à l’origine Anaïs Hodi accompagnée de sa cousine et de son frère. Je les suivais déjà sur les réseaux sociaux mais le coup de cœur s’est confirmé sur place et je suis repartie avec la box du mois de Juin : le fraisier basilic. ( J’en parlerai bientôt un peu plus 😉 )
  • Niveau découverte, le « macaron » insert chocolat recouvert de pâte à gaufre au matcha de la pâtisserie Sadaharu aoki. Intéressant de les voir réaliser ses macarons devant nous et le goût n’est pas mauvais 🙂

Pour conclure, un moyen de passer une petite matinée sympa si vous habitez Paris. Cependant si vous n’habitez pas la capitale je trouve que le trajet ne vaut pas le salon. Je ne penses pas y retourner l’année prochaine sauf si de gros changements ont lieu. Affaire à suivre ..

Et vous qu’en avez-vous pensé ?

 

 

Les infos pratiques :

Le Salon de la Pâtisserie

Paris Expo Porte de Versailles – 1 Place de la Porte de Versailles
75015 Paris

https://www.lesalondelapatisserie.fr/​

Horaires du salon : Vendredi 15 juin : 10h-19h / Samedi 16 juin : 10h-19h / Dimanche 17 juin : 10h-18h

 

 

Sans titre-1

 

 

Je teste | Les cookies de chez Peperridge Farm

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous retrouve pour une catégorie d’article « je teste ». Cette fois, il s’agit de cookies ! Je remercie la marque qui m’a envoyée ses produits pour que je puisse les tester et vous partager mon avis.

J’ai reçu 4 paquets de cookies Peperridge Farm dont 3 « crispy cookies » et 1 « soft baked ».

À première vue le packaging donne envie, on s’attend à de la qualité sachant de plus que Peperridge Farm se vend comme le spécialiste des cookies américains. L’image sur le sachet nous montre un gros cookie gourmand croustillant ou moelleux selon les gammes.

L’ouverture : le sachet permet de conserver les cookies comme il le faut ce qui est un bon point cependant dès l’ouverture, deux choses ont retenu mon attention. Les cookies étaient pour la plupart cassés et le plus important ils sont bien plus petits que ce que j’avais imaginé. Bon cela reste un détail passons à la dégustation qui j’espère rattrapera cette petite déception 🙂

J’ai reçu 4 goûts différents :

  • Croustillant : Macadamia / chocolat au lait
  • Croustillant : Double Chocolat Noir
  • Croustillant : Macadamia / Chocolat Blanc
  • Moelleux : Chocolat au lait

blog cookie 6

Les cookies sont bons et bien garnis en pépites donc ça c’est trés bien mais pour être honnête ( c’est le but d’un test sinon ce n’en est pas un 😉 ) j’ai déjà goûté meilleur. J’ai quand même un coup de cœur pour les crispy cookies Double chocolat noir, forts en chocolat et très gourmands 😀 Les cookies moelleux me font penser à ceux de Subway pour la texture. J’ai préféré les manger chauds je trouve cela bien meilleur concernant les « soft baked ». ( 10-12 sec au micro-ondes pour la petite astuce )

Voilà en conclusion, la marque propose beaucoup de goûts différents et je pense que je testerai également les  » chocolat noir / noix de coco » car je suis une fan de noix de coco et je pense que ça doit être très bon ! Petite préférence pour la gamme crispy cookies.

Pour vous faire votre propre avis sur ces cookies, la marque va offrir à quatre d’entre vous le même lot et ça c’est chouette non ? 🙂

Pour participer rendez-vous sur ma page facebook ici :

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1387398508053071&id=707275136065415

blog cookie 4blog cookie 2blog cookie 3blog cookie 1

 

 

Gâteau licorne | Unicorn Cake

J’imagine que comme moi vous avez vu des tonnes de photos de ces fameux gâteux licorne ! J’adore les licornes alors j’avais très envie de le tester et je suis contente du résultat.

Je ne suis pas fan de base de ce genre de gâteau layer cake qui sont trop sucrés et lourds à mon goût mais ici j’ai essayer justement d’alléger la chose haha

Je suis partie sur une base de molly cake chocolat ( une tuerie ce gâteau !! ) qui est moelleux et n’est pas sec donc pas besoin de l’imbiber. J’ai ensuite garni et décoré avec de la crème au beurre meringue italienne qui est plus légère que la crème au beurre classique. Vous pouvez bien sûr pour avoir un gâteau plus léger garnir avec une ganache, une autre crème, des curds, des fruits etc..  Néanmoins l’avantage de la crème au beurre est qu’elle craint moins niveau hygiène vous pouvez le laisser à température ambiante quelques heures sans problèmes.

C’est parti pour la recette ! Comme d’habitude je vous invite à regarde la vidéo que j’ai réalisée sur ma chaîne YouTube : VIDÉO GÂTEAU LICORNE

 

minia licorne 1

 

Ingrédients :

  • Molly cake chocolat :

– 200g d’œufs

– 333g de sucre

– 333g de crème liquide 30 % MG minimum

– 266g de farine

– 67g de cacao non sucré

– 12g de levure chimique

  • Crème au beurre meringue italienne : ( Ingrédients pour 1 crème / Pour ce gâteau j’en fait deux : 1 pour la garniture, 1 pour le recouvrir et la déco )

– 176g de blancs d’œufs

– 292g de sucre

– 91g d’eau

– 332g de beurre POMMADE !!!

  • Décoration :

– Colorants gel de votre choix (pour ma part du rose et violet)

– Pâte à sucre blanche, dorée, rose et noire

 

Les étapes :

  • Préparation du Molly Cake Chocolat

Vous pouvez réaliser cette étape la veille et le garder filmé au réfrigérateur

1- Préchauffer le four à 150°C

2- Monter la crème liquide au fouet. Elle doit être ferme. ( Pour vous aider, vous pouvez mettre votre fouet et bol au congélateur et la crème au réfrigérateur ). Réserver la crème fouettée de côté

3- Mélanger au fouet les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange double de volume et épaississe.

4- En parallèle, mélanger dans un saladier la farine, le cacao et la levure. Tamiser le tout.

5- En parallèle, chemiser votre moule. J’utilise ici un moule de 17 cm de diamètre et 10 cm de haut.

6- à l’aide de la feuille, ajouter petit à petit, le mélange des poudres au mélange œufs+ sucre. Vous obtenez un mélange épais

7- Incorporer une petite quantité de crème fouettée au mélange pour le détendre. Puis ensuite ajouter le reste de la crème petit à petit et délicatement.

8- Mettre la préparation dans le moule et enfourner 1h30 à 150°C. Attention ne surtout pas ouvrir le four en cours de cuisson ! Votre molly cake risquerait de devenir raplapla.. ( Cela peut demander plusieurs essaie pour connaitre le temps de cuisson idéal avec votre four)

9- Une fois le molly cake cuit, laisser le 10 min dans le four éteint. à  la sortie du four, retourner démouler le cake en le retournant, laisser le ainsi ce qui permettra d’avoir un fond plat.

10- Réserver le ensuite au réfrigérateur pour qu’il refroidisse plus vite et soit plus facile à découper.

 

  • Préparation de la crème au beurre meringue italienne

Comme je vous l’ai dit je réalise d’abord une crème pour garnir et ensuite j’en refais une pour recouvrir le gâteau et décorer.

1- Préparer vos blancs d’œufs mais ne pas les monter tout de suite

2- Dans une casserole, mettre le sucre et l’eau pour réaliser un sirop sur feu doux.

3- Une fois le sirop à 110°C, commencer à monter les blancs à vitesse moyenne.

4- Une fois le sirop à 121°C, le verser en filet doucement sur les blancs mousseux toujours à vitesse moyenne. Lorsque le sirop est complétement versé, monter la vitesse au maximum pour obtenir une belle meringue italienne lisse et brillante.

5- Une fois le bol de la meringue a température ambiante, ajouter petit à petit le beurre qui est POMMADE ! Mélanger pour obtenir une crème aérée.

Il est possible que votre crème passe par un stade granuleux, continuer à fouetter pour qu’elle redevienne normale.

  • Le montage

1- Découper le haut bombé du molly cake pour avoir une surface plate. Puis découper 4 disques de tailles identiques. On garde de côté le disque qui était en dessous ( fond du moule donc => plat ) On le mettra au dessus en dernière position de notre layer cake pour avoir un dessus droit.

2- Déposer un premier disque sur un support avec une peu de crème pour éviter que le gâteau ne glisse.Déposer une couche de crème puis un disque au dessus. Ainsi de suite.

3- Une fois toutes les couches réalisées, recouvrir avec le reste de crème votre gâteau (côté et haut) . Mettre le gâteau au frais.

blog3

 

  • Décor en pâte à sucre

Réaliser en pâte à sucre la corne, les oreilles et les yeux. Je vous laisse regarder la vidéo pour les explications.

  • Finition et décoration

1- Réaliser votre deuxième crème au beurre meringue italienne

2- Recouvrir entière le gâteau pour obtenir une surface bien blanche et lisse. Ne pas s’embêter sur le dessus car il sera complétement recouvert donc ce n’est pas grave s’il n’est pas tout à fait lisse.

3- Diviser le reste de la crème en 3. Colorer chaque partie comme vous le souhaitez. Pour ma part des couleurs pastels : rose clair, rose plus foncé et violet.

4- Positionner la corne au centre du gâteau puis les deux oreilles sur les côtés.

5- Pour la crinière, avec l’aide de trois douilles cannelées de tailles différentes, dresser la crème au beurre sous forme de roses par exemple. Il faut jouer avec les formes et les couleurs.

6- Enfin, ajouter les yeux

blog 2

 

ET voilà notre gâteau licorne est terminé j’ai adoré réaliser ce décor : )  J’espère qu’il vous plaira !

 

Si vous voulez plus d’informations sur les layer cakes la mine d’or c’est ce site My Cake tout est vraiment très bien expliqué et les recettes viennent de là : https://www.mycake.fr

 

 

 

 

 

 

Fantastik Gianduja / Noisettes / Choco- Passion

Bonjour à tous

En grande fan du travail du chef Christophe Michalak, je me devais de tester un Fantastik c’est chose faite ! Voici mon premier Fantastik inspiré de son fantastik Gianduja noisette auquel j’ai ajouté une ganache chocolat au lait – passion qui trouve très bien sa place 🙂

minia fantastik 2 BLOG

Ingrédients pour un cercle de 20cm de diamètre :

  • Croustillant

– 150 g de sablés bretons

– 39 g de noisettes torréfiées

– 39g de riz soufflé ( j’ai pris des coco pops comme C Michalak )

– 13g d’huile neutre ( huile de tournesol ou pépins de raisins )

– 58 g de chocolat noir

– 58 g de chocolat au lait

 

  • Ganache passion – chocolat lait

– 18g de beurre

– 100 g de chocolat au lait

– 45g de jus de la passion ( j’ai pris du nectar en bouteille )

 

  •  Ganache  Gianduja montée

– 293 g de crème liquide entière ( mini 30% de MG )

– 150g de Gianduja

 

  •  Pour le décor noisettes torréfiées et caramélisées

– 26 g de sucre glace

– 26g de noisettes torréfiées

 

Étape 1 : Noisettes torréfiées

Pour torréfier vos noisettes ( environ  70g ) rien de plus simple ! Vous les disposez sur une plaque de cuisson (avec ou sans peau) et on les laisse environ 15 min au four en chaleur tournante à 180°C (laisser plus longtemps si pas de chaleur tournante).

Il ne faut pas qu’elles soient brûlées à cœur, n’hésitez pas à goûter pour savoir quand les sortir du four ! Bien les frotter à la sortie du four pour enlever la peau.

On garde environ 26 g de côté pour caraméliser cette partie plus tard.

Étape 2 : Ganache Gianduja

Porte la crème à ébullition puis la verser sur le Gianduja en petits morceaux. Penser à mettre le Gianduja dans un récipient haut type verre doseur large. En effet, une fois la crème versée, mixer le tout pour rendre le mélange homogène.

Verser le mélange dans un récipient ( plat si possible ) puis filmer au contact et réserver au réfrigérateur toute une nuit.

 

Étape 3 : Ganache passion – chocolat lait

Chauffer le jus de la passion ( pas d’ébullition ), verser une première moitié sur le chocolat au lait en petits morceaux. Mélanger ) la spatule au centre pour obtenir une ganache. Ajouter l’autre moitié du jus et mélanger. Enfin, ajouter le beurre en petits morceaux. Mélanger une dernière fois jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Réserver dans un récipient plat, filmer au contact, laisser la nuit au réfrigérateur pour qu’elle durcisse.

 

Étape 4 : Croustillant

Peut être fait la veille ou le jour même ( il faut 1 heure pour le solidifier )

Mélanger dans un saladier, les sablés bretons émiettés, le riz soufflé, les noisettes torréfiées et concassées en petits morceaux.

Ajouter les chocolats noirs et au lait fondus, mélanger le tout.

Ajouter l’huile et mélanger encore une fois.

Dans un cercle de 20 cm de diamètre, tasser le mélange pour obtenir une base uniformément plate.

Laisser solidifier au frais, cela prend environ une heure.

 

Étape 5 : Noisettes caramélisées

Concasser légèrement les noisettes ou les laisser entières (comme vous le préférez )

Dans un poêle, mettre les noisettes et le sucre glace par dessus. Mélanger tout le long de la caramélisation pour bien enrober les noisettes.

Une fois les noisettes caramélisées, les disposer sur du papier sulfurisé et les laisser refroidir.

 

Étape 6 : Le montage

ING BLOG

L’idéal est de sortir avant le croustillant pour qu’il ne soit pas trop dur. Et dresser peu avant de servir. Sinon vous pouvez bien sûr dresser avant et garder au frais pour ne pas que les ganaches deviennent raplapla .. Mais pensez à le sortir avant de le servir.

Déposer votre disque croustillant sur un support de présentation ou une assiette plate.

Le lendemain, récupérer la ganache Gianduja (toujours liquide c’est normal). Elle doit être bien froide. La faire monter au fouet à vitesse moyenne. ( Attention elle monte vite )

Une fois la ganache montée obtenue, la faire prendre un petit temps au frais puis la mettre en poche à douille et commencer le dressage. J’ai utilisé pour cela une grosse douille cannelée.

Vous pouvez vous aider de ma vidéo pour avoir une idée de dressage.

Pour la ganache Passion-chocolat lait, la retravailler un peu si elle est trop dure, la mettre en poche avec une plus petite douille cannelée. Remplir les endroits sans ganache Gianduja. Le mieux est de faire en sorte que chaque part ait tout même la même quantité de ganache passion-choco.

Finir par décor à votre souhait. Pour ma part j’ajoute un peu partout les noisettes caramélisées.

Et voilà la recette est terminée 🙂 J’ai réalisé une vidéo l’illustrant sur ma chaîne youtube :

Lien : Recette Fantastik Gianduja Noisette Passion

minia fantastik 1 BLOG